Stillness is the Key – Ryan Holiday


Recommandation : 5/5

Publication : 2019

Lu : 29 novembre 2019

Où : Paris

Pages : 288











Sommaire

Epigraph
Preface
Introduction

Part I: Mind

  1. The domain of the mind
  2. Become present
  3. Limit your inputs
  4. Empty the mind
  5. Slow down, think deeply
  6. Start journaling
  7. Cultivate silence
  8. Seek wisdom
  9. Find confidence, avoid ego
  10. Let go
  11. On to what’s next…

Part II: Spirit

  1. The domain of the soul
  2. Choose virtue
  3. Heal the inner child
  4. Beware desire
  5. Enough
  6. Bathe in beauty
  7. Accept a higher power
  8. Enter relationships
  9. Conquer your anger
  10. All is one
  11. On to what’s next…

Part III: Body

  1. The domain of the body
  2. Say no
  3. Take a walk
  4. Build a routine
  5. Get rid of your stuff
  6. Seek solitude
  7. Be a human being
  8. Go to sleep
  9. find a hobby
  10. Beware escapism
  11. Act bravely
  12. On to the final act

Afterword

Notes VO

World = muddy water : “The world is like muddy water. To see through it, we have to let things settle.”

Exercice from Twyla Tharp to get an interesting goal : “Sit alone in a room and let your thoughts go wherever they will. do this for one minute…. Work up to ten minutes a day of this mindless mental wandering. Then start paying attention to your thoughts to see if a word or goal materialises. If it doesn’t, extend the exercice to eleven minutes, then twelve, then thirteen… until you find the length of time you need to ensure that something interesting will come to mind. The Gaelic phrase for this state of mind is “quietness without loneliness”.”

Recharge by absence of voice : “Rendall Stutman […] once studied how several hundred senior executives of major corporations recharged in their downtime. The answers were thing like sailing, long-distance cycling, listening quietly to classical music, scuba diving, riding motorcycles, and fly-fishing. all these activities, he noticed, had one thing in commun: an absence of voice.”

Get lost in the process, don’t reward results. Don’t aim, detach from result. Manage & Reward the process.

Feeling strong desire : “Epicurus […] came up with a good test anytime he felt himself being pulled by a strong desire: What will happen to me if I get what I want? How will I feel after?

Seing beauty in everything “Which is why the philosopher must cultivate the poet’s eye – the ability to see beauty everywhere, even in the banal of the terrible.”

“While addiction is undoubtedly a biological disease, it is also, in a more practical sens, a process of becoming obsessed with one’s own self and the primacy of one’s urges and thoughts” ==> Seeking Higher Power.

“To the stoics, their higher power was the logosthe path of the universe“.

“It’s not that we need to believe that God is great, only that God is greater than us.”

“Relationships are not a productivity hack, though understanding that love and family are not incompatible with any career is a breakthrough.”

“No one is alone, in suffering or in joy. Down the street, across the ocean, in another language, someone else is experiencing nearly the exact same thing. It as always been and always will be thus.”

“Finding the universal in the personal, and the personal in the universal, is not only the secret to act and leadership and even entrepreneurship, it is the secret to entering oneself.”

Finding unviversal in personal & personal in universal is key to entering oneself & easing pain.

“Life does that to us. It kicks our ass; Everything we work for can be taken away. All our powers can be rendered impotent in a moment. What follows this is not just an issue of spirit or the mind, it’s real physical question; What do you do with your time? How do you handle the stress of the whiplash?
Marcus Aurelius’s answer was that in these situations one must “love the discipline you know and let it support you.”

Notes VF

Monde = eau boueuse : “Le monde est comme l’eau boueuse. Pour y voir clair, il faut laisser les choses s’arranger.”

Exercice de Twyla Tharp pour obtenir un objectif intéressant : “Asseyez-vous seul dans une pièce et laissez vos pensées aller où bon vous semble…. Travaillez jusqu’à dix minutes par jour de cette errance mentale. Ensuite, commencez à prêter attention à vos pensées pour voir si un mot ou un but se matérialise. Si ce n’est pas le cas, prolongez l’exercice à onze minutes, puis douze, puis treize… jusqu’à ce que vous trouviez le temps nécessaire pour vous assurer que quelque chose d’intéressant vienne à l’esprit. L’expression gaélique de cet état d’esprit est “le calme sans la solitude”.

Recharge par absence de voix : “Rendall Stutman (…) a un jour étudié comment plusieurs centaines de cadres supérieurs de grandes entreprises se sont rechargés pendant leurs temps morts. Les réponses étaient des choses comme la voile, le vélo de longue distance, l’écoute tranquille de la musique classique, la plongée sous-marine, la motocyclette et la pêche à la mouche. Toutes ces activités, a-t-il remarqué, avaient une chose en commun : une absence de voix

Perdez-vous dans le processus, ne récompensez pas les résultats. Ne visez pas, détachez-vous du résultat. Gérer et récompenser le processus.

Sentiment d’un désir fort : “Epicure (…) est venu avec un bon test à chaque fois qu’il se sentait tiré par un désir fort : Que m’arrivera-t-il si j’obtiens ce que je veux ? Comment me sentirai-je après ?

C’est pourquoi le philosophe doit cultiver l’œil du poète – la capacité de voir la beauté partout, même dans le banal du terrible.”

“Bien que la dépendance soit sans aucun doute une maladie biologique, elle est aussi, d’un point de vue plus pratique, un processus d’obsession de soi-même et de la primauté de ses pulsions et de ses pensées” ==> Recherche d’une puissance supérieure.

“Pour les stoïciens, leur puissance supérieure était les logos – le chemin de l’univers”. “Ce n’est pas que nous devons croire que Dieu est grand, mais que Dieu est plus grand que nous.”

“Les relations ne sont pas un hacking de productivité, mais comprendre que l’amour et la famille ne sont pas incompatibles avec une carrière est une percée.”

“Personne n’est seul, dans la souffrance ou la joie. En bas de la rue, de l’autre côté de l’océan, dans une autre langue, quelqu’un d’autre vit exactement la même chose. Comme toujours, il en sera toujours ainsi.”

“Trouver l’universel dans le personnel, et le personnel dans l’universel, n’est pas seulement le secret pour agir, le leadership et même l’esprit d’entreprise, c’est le secret pour entrer en soi.”

Trouver l’universel dans le personnel &amp ; personnel dans l’universel est la clé pour entrer en soi &amp ; soulager la douleur.

“La vie nous fait ça. Ça nous botte le cul, tout ce pour quoi on travaille peut nous être pris. Tous nos pouvoirs peuvent être rendus impuissants en un instant. Ce qui suit n’est pas seulement une question d’esprit ou d’esprit, c’est une vraie question physique ; Que faites-vous de votre temps ? Comment gérez-vous le stress du coup du lapin ?
Marc Aurèle répondit que dans ces situations, il faut “aimer la discipline que l’on connaît et la laisser vous soutenir”.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)