La mission de Vision Eco est d’accélérer l’avènement de comportements durables, afin que nous puissions imaginer une société harmonieuse dans un avenir lointain.

C’est ce que « durable » signifie. Ce n’est pas quelque chose de fou ou d’hippie, cela nous touche tous.
Traduction du Master plan, part deux de Tesla.

Toujours dans ce même master plan  :

« Par définition, nous devons à un moment donné atteindre une économie énergétiquement durable ou nous allons manquer d’énergies fossiles à brûler et la civilisation s’effondrera. Étant donné que de toute façon, nous devons nous libérer des énergies fossiles et que pratiquement l’ensemble de la communauté scientifique (en référence au Résumé aux décideurs et résumé technique du 5ème rapport du GIEC) est d’accord sur le fait qu’augmenter considérablement la concentration de carbone dans l’atmosphère et les océans est insensé, plus vite nous atteindrons la durabilité, mieux ce sera. »

Je suis persuadé que le changement de comportement est une composante à part entière de la problématique. Dans une société capitaliste qui est la notre, acheter un objet est un vote pour ou contre un produit, une entreprise et la société dans laquelle elle s’inscrit.
Chaque individu est lié à la société, ce qui veut dire que la société influe sur l’individu mais surtout que l’individu influe sur la société.

Ce média est la contribution la plus efficace que je suis en mesure de réaliser aujourd’hui en fonction de mes ressources temporelles, financières et de mes compétences pour cette mission et notre société.

La première étape est de mettre à disposition sur un site internet des articles gratuits analytiques et pratiques proposant des nouvelles manières d’observer la société et d’agir.

Les futures étapes sont en cours de réflexions et se concentrent sur une innovation majeure de la place du journalisme dans une économie où :
– Les grandes lignes éditoriales et les journaux cherchent une solution de financement sans pour autant s’adapter au changement de paradigme que l’industrie a subi.
– Les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook et Snapchat relatent très efficacement de l’information gratuite.

Laurent