En 2016 et 2017, j’ai lu plus de 60 livres, des petits et des gros, sans compter les articles de journaux, les longs articles et divers rapports, contrats et autres documents administratifs et professionnels. Je n’aurais pas pu y arriver sans l’aide du numérique. Pourtant j’entends très souvent la phrase : « Moi je préfère lire en papier ».

Figurez-vous que moi aussi je préfère lire sur un livre en papier. Mais au-delà du format, l’important n’est-il pas de lire ?

Pourquoi Lire ?

Pour apprendre de nouvelles choses ! Lire est un moyen de s’instruire et de percevoir l’expérience qu’une autre personne a fait l’effort de partager. Lorsque vous lisez un roman, vous vous évadez, vous résolvez des mystères, vous vous exposez à des situations émotionnelles étrangères. Lorsque vous lisez un livre de science-fiction, vous entrez dans un univers qui teste certaines hypothèses futures. Lorsque vous lisez un livre de non-fiction ou de développement personnel, vous apprenez et testez de nouvelles méthodes et expériences.

Vous faites une expérience, vous êtes engagé émotionnellement et surtout vous apprenez de manière active. C’est très différent d’une conversation avec un ou une ami(e) car vous êtes maître de votre engagement dans l’expérience. Aussi, vous n’êtes pas obligé de rester une heure de plus car le cours ou la conférence n’est pas finie, vous pouvez arrêtez quand vous voulez !

Lire est donc un moyen de faire une expérience de manière active et non passive comme peut l’être l’écoute, le visionnage de la télévision ou de vidéos YouTube selon des conditions que vous choisissez : dans votre chambre, votre salon, dans les transports &c.

Une chose que l’on m’a faite remarquer récemment est que la lecture est est un moyen plus rapide que d’écouter une personne parler physiquement, à la télévision ou à la radio. Pourquoi ? Car la transmission visuelle se fait plus rapidement que l’audio. Vous être maître de votre vitesse de lecture, or vous n’êtes pas maitre de la vitesse de diction d’un interlocuteur. Tout cela est bien sur contre-dit si vous écoutez des musiques d’Eminem !

Lire peut aussi aider à s’endormir !

Il existe deux formats différents :
– Le livre papier avec une couverture, une tranche, une 4ème de couverture et un intérieur édité ou le polycopié A4 imprimé.
– Le livre numérique, initialement au format PDF sur votre ordinateur et plus récemment aux formats epub (iBookStore…) et mobi (Amazon) pour ne pas être exhaustif. Ces formats sont utilisés par les logiciels/applications iBook et Kindle et autres…

Le confort du livre papier

Dès votre plus jeune âge, on vous a lu et vous avez appris avec des livres papiers. Concernant ma génération, nous avons grandi en même temps que l’évolution de l’ordinateur et des téléphones portables. Les CDs ont remplacé les disquettes et les vinyles, puis le format digital « .mp3 » a complètement chamboulé les CDs. Or le livre est resté à une place noble. Pourquoi ? Car il fait parti du visuel et non de l’audio. L’expérience se fait par les yeux et non par l’oreille.
Nous mettons le livre papier sur un piédestal. Il évoque de bons souvenirs, dans notre enfance, nos parents nous lisaient de magnifiques histoires sur des livres papiers avec de belles gravures, les films nous montrent ces mêmes schémas. le livre papier représente le début de l’imprimerie, les bibliothèques, l’Histoire avec un grand H, les études, le français, la philosophie, le savoir, c’est un symbole sacré. J’espère que vous avez pu faire l’expérience de lire Harry Potter, de la fantaisie, des romans, de la science-fiction, des bandes-dessinées au coin d’une cheminée, sur un canapé, avec son chat ou son chien à coté et une infusion bien chaude en hiver, un luxe trop rare.

La phrase « Je préfère lire un livre papier ! » prend donc tout son sens ici. En plus de cela, le papier est une matière très agréable au toucher, et cela ne peut être négligé. L’objet physique qu’est le livre restera une référence contrairement à ce qu’à pu être le CD.

Pourtant lorsque je remarque des gens lire dans le métro parisien, je n’arrive pas à garder cette image « cosy » et confortable du livre papier que l’on lit au coin du feu ou sur la plage.

À « Je préfère lire un livre version papier. », j’ai envie de répondre : avez-vous déjà testé de lire un livre numérique ?

L’utilité du livre numérique

Lire un format numérique oblige l’utilisation d’un support qui n’est pas associé à quelque chose de confortable. L’ordinateur est pour beaucoup un outil de travail. Le téléphone portable est plutôt un outil pour communiquer. Nous lisons tous déjà beaucoup sur l’ordinateur, entre les emails, les articles publiés et partagés sur Facebook, Twitter et LinkedIn et que nous consultons sur nos smartphones, tablettes et nos ordinateurs, nous avons notre dose quotidienne ! Alors lorsque nous voulons vraiment lire, nous prenons notre livre papier, comme un moment de détente et d’éloignement de tout ce monde numérique.

Et pourtant on ne peut pas complètement jeter la pierre à ce nouveau format. C’est bien grâce à votre ordinateur et votre smartphone et une bonne connexion internet fixe et/ou sans fil que vous accédez à une multitude d’informations qui vous sont utiles ! Peut-être même que c’est à grâce à tout cela que vous obtenez vos livres papiers !

Il est possible de passer de merveilleux moments et de plonger complètement à l’intérieur d’une histoire grâce à sa tablette, son téléphone ou son smartphone, même dans le métro, dans le train ou dans le bus ! Et cela a plus à voir avec le type de livre que l’on va lire que l’endroit où l’on se trouve.
Ne serait-il pas bénéfique – plutôt que de lire les articles surfaciques et gratuits que nous propose facilement Facebook et les sites d’informations classiques – de pouvoir utiliser plus souvent votre smartphone et ordinateur pour lire des analyses plus profondes, de réelles histoires, ce livre de 400 pages de philosophie que vous avez toujours eu envie de lire mais que vous avez laissé sur votre bibliothèque depuis 2 ans ?

Les livres numériques sont une solution. Utilisez vos outils numériques pour lire de vrais livres !

J’ai découvert ce phénomène en 2010 lorsque j’ai lu un livre mondialement reconnu pour sa méthodologie de productivité Getting Things Done de David Allen. J’ai reçu ce livre en version PDF gratuitement par mail par l’un des amis de mon frère. Quelle facilité d’ouvrir ce fichier et de lire les premières lignes de l’introduction en quelques secondes à peine alors que je regardais mes mails, chose ma foi banale. Ce fut une révélation. Les jours suivant, j’ai continué à le lire partout où je pouvais, en cours, pendant que je mangeais, pendant que je faisais la vaisselle. Dès que j’avais une pause je sortais mon téléphone et je lisais au lieu de jouer à l’ordinateur, au lieu d’écrire des textos et de répondre à mes mails. je venais de comprendre enfin que les livres étaient une sources puissantes et profondes d’informations, d’analyses et d’expériences. Et je pouvais apprendre sans aucune limites spatiales et temporelles. Cela fait parti de mes meilleurs souvenirs de lecture au même niveau qu’Harry Potter !

Ce phénomène ne peut pas arriver avec le livre papier. Essayer de lire un livre en mangeant et vous comprendrez à quoi je fais allusion. Il faudrait qu’un ami ait ce livre dans son sac, et vous le donne en main propre, et vous ne pouvez pas vraiment commencer à le lire, mais simplement le feuilleter car votre ami est venu vous parler. Soit vous le gardez et votre ami ne l’a plus soit il le garde et vous vous retrouvez sans !

Ce que j’ai omis de vous dire c’est que le livre que j’ai lu est en anglais ! Je n’avais pas un bon niveau, mais j’avais une base qui me permettait de ne pas être effrayés par 2 ou 3 pages. Pour le reste, je n’ai même pas pensé une seule fois que ça allait être difficile car la connaissance à l’intérieur de ce livre était trop importante pour lâcher prise. Tous les mots que je ne comprenais pas bien je les traduisais très facilement à l’aide du traducteur interne de mon ordinateur et smartphone ou en copiant la phrase et la collant sur un traducteur en ligne.

Les logiciels et supports pour lire ont évolué rapidement pour proposer une expérience plus confortable de lecture avec tous les avantages de navigation au sein d’un livre numérique.

Grâce au livre numérique vous pouvez lire plus de contenus, plus rapidement et plus facilement sans perdre un grand confort de lecture.

Le prix

Un livre numérique est moins cher à produire par essence. La majorité des plateforme de mise en vente de livres numérique prennent 30% du prix et le reste des ventes reviennent à l’auteur directement si celui-ci est propriétaire de son ouvrage. Il n’y a pas de coût d’impression, qui est le coup principal des livres papiers. Ainsi un livre numérique peut être au prix de 2.99€ et l’auteur peut tout de même recevoir un revenu correct si le livre se vend.

La démocratisation d’internet et des formats a aussi permis la disponibilité gratuite d’ouvrages. Je fais cet éloge car je considère que pour les plus grands ouvrages, j’ai été très heureux de pouvoir les lire gratuitement, et je considère aussi que les auteurs de ces grands ouvrages profitent plus que celui-ci soit lu et distribué plutôt qu’il soit vendu. J’estime qu’ils ont déjà gagné assez d’argent.

Évolution dans le temps

En plus du coté pratique du livre numérique pour le lecteur, il simplifie beaucoup le travail de l’éditeur. Pour avoir publié le livre Comment Etudier, si je veux ajouter, modifier ou supprimer un passage, j’ai simplement à apporter ma modification, soumettre mon nouveau fichier à la plateforme et le livre numérique sera modifié. Le lecteur n’aura plus qu’a télécharger la nouvelle version. Pour le papier, cela s’appelle une deuxième édition et le lecteur devra racheter l’ouvrage une deuxième fois. Cela signifie que le format numérique est plus propice à faire évoluer un livre. Je peux plus facilement ajouter et rapidement mettre à disposition un nouveau chapitre à mes lecteurs au format numérique sans que cela leurs coûte un centime de plus par rapport au format papier.

La seule complication du livre numérique aujourd’hui est le partage. Après avoir lu un livre papier vous pouvez le prêter à votre ami. Mais cela évolue aussi, il existe des abonnements de groupe sur les grandes plateformes afin qu’un livre acheté par une personne du groupe soit accessible aussi aux autres.

Cela dit votre livre numérique prends tout de même moins de place chez vous que votre livre papier. Je suis bien d’accord qu’une bibliothèque remplie de livres fait chaud au cœur mais je préfère avoir une bibliothèque que je construis avec des livres que j’ai lu au lieu de faire de la démonstration de titres et d’ouvrages philosophiques que que l’on a pas lu, comme on peut en trouver dans de nombreux foyers.

Vous n’êtes pas obligé d’avoir un objet en plus pour lire, votre smartphone peut directement être votre moyen de lire aujourd’hui à cette minute précise.

Maintenant, c’est à vous de choisir votre compromis entre le confort et l’apprentissage. Vous pouvez toujours choisir les deux sans que cela ne vous coûtent beaucoup plus cher !

1 COMMENTAIRE

  1. Il y a les livres audios également. Ça coûte un peu plus chère mais c’est très agréable. Moi le développement personnel, c’est bon j’ai fini, n’écoutes des histoires sympa désormais avec mon épouse quand on fait de la voiture ou des activités à la maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.