Extrait du TED d’avril 2017 :

De manière simple, le présentateur – Chris Anderson – souhaite explorer la vision de son invité – Elon Musk – sur ce que serait un futur exaltant.

Ils s’en vont parler de tunnels, du futur de l’énergie, des voitures électriques, des panneaux/tuiles solaire et termine par la réutilisation des fusées et de la colonisation de Mars.

Les dernières minutes sont très interessantes car elles permettent de savoir comment ce type d’entrepreneur et personnalité influente approche les problématiques et les inventions.

“Chris Anderson : Pourquoi Elon ? Pourquoi a-t-on besoin de construire une ville sur Mars habité par un million de personnes ? […].
Elon Musk : Je pense qu’il est crucial d’avoir un futur qui nous inspire et nous attire. Je pense qu’il est nécessaire d’avoir des raisons de se lever le matin, et de vouloir vivre. Qu’elle est votre raison de vivre ? Quel est le sens ? Qu’est-ce qui vous motive ? Qu’aimez-vous dans le futur ?
Si nous ne sortons pas de chez nous, si le futur n’inclut pas une vie là-bas aux côtés des étoiles, et être une espèce multiplanétaire, je trouve ça particulièrement déprimant de ne pas pouvoir vivre un tel avenir.

CA : Certains relativisent ce projet. Il y a tellement de problèmes sur Terre actuellement, du climat à la pauvreté et bien d’autres enjeux. Ils pensent que c’est une distraction, que vous ne devriez pas penser à ça, que vous devriez résoudre les problèmes existants.
Et pour être honnête, vous avez déjà bien accompli votre part avec vos travaux sur l’énergie renouvelable, mais pourquoi ne pas s’en tenir à cela ?

EM : Je pense qu’il y a… je vois le futur sous l’angle des probabilités. C’est comme une arborescence de probabbilités.

Grosse référence au cycle Fondation d’Isaac Asimov qu’il a lu et intégrer dans la tesla qu’il a envoyé en orbite autour de Mars lors du lancement de la fusée Falcon Heavy.

Les décisions que nous prenons affectent ces probabilités : elles accélèrent certaines choses, en ralentissent d’autres. Peut-être vais-je intégrer quelque chose de nouveau à cette arborescence.
Quoi qu’il arrive, l’énergie renouvelable sera. S’il n’y avait pas Tesla, si Tesla n’avait jamais existé, elle aurait été créée par nécessité. C’est une tautologie. Sans énergie renouvelable vous avez de l’énergie non renouvelable, qui s’épuisera un jour. Les lois de l’économie conduiront donc la civilisation à l’énergie renouvelable. C’est inévitable.
La valeur fondamentale d’une entreprise comme Tesla est sa capacité à accélérer les avancées sur l’énergie renouvelable, sa capacité à accélérer son avènement.
Lorsque je me demande quels sont les bienfaits d’une entreprise comme Tesla, je dirais que si par chance, elle accélère cette arrivée d’une décennie, peut-être un peu plus, ce sera déjà une très bonne chose. C’est ce que je considère être l’aspiration fondamentale de Tesla.

En revanche, une espèce multiplanétaire qui se propage dans l’espace n’est pas inévitable. C’est très important de souligner que ce n’est pas inévitable. L’avenir de l’énergie renouvelable est, je pense, inévitable. Mais que notre civilisation se dissémine dans l’espace n’est pas inévitable.
Si on regarde les avancées dans l’espace, en 1969, on était capable d’envoyer quelqu’un sur la Lune. En 1969 ! Ensuite on a eu les navettes spatiales. Elles pouvaient seulement atteindre les orbites terrestres basses. Puis, les navettes ont pris leur retraite et les Etats-Unis n’ont plus eu la capacité d’emmener quelqu’un en orbite. C’est la tendance. On passe de peu à rien.
Les gens se trompent en pensant que la technologie s’améliore automatiquement. L’amélioration n’est pas automatique. Elle n’a lieu que si de nombreuses personnes travaillent très dur. A l’abandon, je pense qu’au contraire elle se dégrade organiquement.
Les grandes civilisations comme l’Egypte ancienne furent capables de construire les pyramides. Mais elles ont oublié comment faire. Les romains ont construit ces incroyables aqueducs. Ils ont oublié comment faire.

CA : Elon, on dirait, en vous écoutant, et au vu des choses que vous avez accomplies, que vous avez une motivation double tout à fait unique que je trouve si fascinante : le désir de travailler pour l’avenir de l’humanité et le désir de faire des choses passionnantes. Et on dirait que l’un ne peut exister sans l’autre. Avec Tesla, vous voulez produire de l’énergie renouvelable. Donc vous créez ces voitures super sexy et excitantes. Pour obtenir l’énergie solaire, vous devez créer ces toits magnifiques.
Nous n’avons pas encore effleuré votre nouveau projet par manque de temps, mais vous voulez sauver l’humanité de l’Intelligence Artificielle malveillante. Vous allez donc créer une interface cerveau-machine qui nous donnera une mémoire infinie et la télépathie, entre autres.

Il parle de l’entreprise Neuralink ici. 

Avec Mars, on a l’impression que vous nous soufflez dans l’oreille que nous devons sauver l’humanité et avoir un plan de secours, mais nous devons aussi inspirer l’humanité, et c’est un moyen d’y parvenir.

EM : Je pense que la valeur de la beauté et de l’inspiration et très galvaudée. Beaucoup trop. Mais je veux être clair, Je n’essaye pas de sauver qui que ce soit. Ce n’est pas… J’essaye juste d’envisager le futur sans être triste.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.