Digital Minimalism – Cal Newport


Publication Originale : 2019

Lu : 24 avril 2019

Où : Paris & Train Paris – Amsterdam

Recommandation : 5/5

Pages : 304








1 Sommaire 

Part 1 Foundations
Chapter 1 A Lopsided Arms Race
Chapter 2 Digital Minimalism
Chapter 3 The Digital Declutter

Part 2 Practices
Chapter 4 Spend Time Alone
Chapter 5 Don’t Click « Like »
Chapter 6 Reclaim Leisure
Chapter 7 Join the Attention Resistance

Conclusion

2 Minimalism

Le minimalism est une notion qui est est à la mode mais pas pour autant si bien comprise par les personnes que je peux rencontrer autour de moi. On a beau avoir entendu parler de Zéro Déchet, de Marie Kondo… et pourtant peu de gens ont vraiment fait l’expérience de ces philosophies synergiques.

Depuis les lectures de Zero Waste Home (Zéro Déchet) et de Marie Kondo j’ai beaucoup réfléchi à mon utilisation de la technologie et des médias que j’ai l’impression de maîtriser.

Mais il faut savoir que de nombreux ingénieurs, parmi les plus intelligents de notre planète travaillent à rendre les applications, les médias, les contenus et sites attirants. C’est pourquoi il est interessant de lire des livres permettant de mieux comprendre comment ces technologies fonctionnent.

Ce livre offre une vision claire et quelques principes simple s’appliquant à un phénomène bien trop présent dans notre vie. 

L’auteur arrive très bien a recenser toutes les utilisations que j’ai pu faire de manière plus ou moins forte de ces technologies.

Lorsque je parle de technologies ici, je parle de Facebook (l’application mobile, le site, Instagram, WhatsApp et Messenger), Twitter, Snapchat, plus récemment Netflix et aussi Google, Apple qui ont mis sur le marché les objets que nous utilisons pour accéder à ces réseaux. Il y a aussi toutes les panoplies de sites internets et médias que nous consultons parfois de manière addictive.

3 Structure du livre

La première partie se découpe en 3 temps : 

Le premier temps nous engage a prendre du recul sur l’ensemble des technologies que nous utilisons. Quels sont les sites et applications que nous utilisons ? Combien de temps consultons nous vraiment ces applications ? 

Le deuxième nous engage dans une réflexion et un challenge de 30 jours sur les technologies dont aimerait être maître et non esclave. 

Le troisième temps est consacré à la réintroduction de ces technologies. 

La deuxième partie propose quelques pratiques simples sur l’utilisation de nos outils technologiques, la consultation des médias et l’aspect social de notre vie.

Le livre nous engage à aller vers des activités plus créatives et moins passives, à des engagements socials plus réels au lieu du like. 

4 Réintroduction

J’ai particulièrement apprécié les questions et principes posées sur l’utilité de ces technologies (j’ai laissé en anglais car c’est plus pertinent dans ce genre de champ lexical) : 

  1. Does this technology directly support something that I deeply value?
  2. Is this technology the best way to support this value?

To allow an optional technology back into your life at the end of the digital declutter, it must:

  1. Serve something you deeply value (offering some benefit is not enough).
  2. Be the best way to use technology to serve this value (if it’s not, replace it with something better).
  3. Have a role in your life that is constrained with a standard operating procedure that specifies when and how you use it.

 

5 Le loisir

Les trois principes du loisir que je me suis noté :

  1. Prioritize demanding activity over passive consumption.
  2. Use skills to produce valuable things in the physical world.
  3. Seek activities that require real-world, structured social interactions.

REVIEW OVERVIEW
Je vous le recommande