5 raisons pourquoi Snapchat est la meilleure app de messagerie 2/2

La première partie de l’article expliquant le fonctionnement de l’application. 

#1 Impact Environmental

Ma première fenêtre de réflexion est l’impact environnemental. 

J’aime bien la technologie et je pense qu’il est judicieux de choisir sa direction dans ce qui nous est proposé.

Le choix d’aimer la technologie est surement discutable pour certains mais pour l’instant nous allons nous en tenir là. 

“La seule chose que nous puissions faire, c’est influencer la direction que nous prenons.”​

En conclusion du livre Sapiens de Yuval Noah Harari. 

Dans un système capitaliste un achat ou une utilisation d’un produit est similaire à un vote pour une entreprise. 

Si vous n’utilisez pas un produit, l’entreprise n’aura pas de revenu et ne survivra pas.

Finalement c’est presque plus simple que la politique !

Comme vu au premier article, Snapchat est un service qui permet le transfert de photo de manière éphémère. Cela veut dire qu’il supprime – on y reviendra par la suite – la donnée. 

La pratique est durable en accord avec les trois piliers : environnement, social et économique. 

Les autres services concurrents en tant que messageries et/ou services de photos seraient Instagram, WhatsApp ou Messenger. Ces services appartiennent tous à Facebook. 

Snapchat utilise les serveurs Google Cloud1 déjà à 100% d’énergies renouvelables achetées.

Google est l’un des pionniers de l’efficacité énergétique à grande échelle sur la gestion des serveurs. De plus, Google a des engagements forts pour financer de nouveaux projets renouvelables dans l’optique d’être son propre producteur2.

Par comparaison, Facebook a ses propres serveurs. Actuellement à 50% d’énergies renouvelables garanties avec un objectif à 100% en 20203, Facebook est 3 ans en retard par rapport à Google.

Pour résumer le concept de messagerie éphémère est plus durable grâce à une dépense d’énergie pour le transfert et non pour le stockage.

De plus cette énergie provient de serveurs qui sont en bonne voie d’être totalement renouvelables.

#2  Communication éphémère et naturelle

L’éphémère : un retour aux sources ? 

Snapchat prends à revers le monde digital et numérique aujourd’hui répandu : celui où la mémoire de nos outils technologiques est quasi infinie.

Est-il nécessaire de garder ses messages, ses photos, ses vidéos pour la plupart des moments de notre vie ?

A-t-on besoin que Facebook et Google fassent tourner leurs algorithmes pour la majorités de nos conversations banales de la partie de notre vie dont on ne souviendra pas ?

A-t-on besoin d’analyser, de crypter et de stocker nos “oui, lol (ouai j’utilise encore ça), Ahah, ok, ça marche, à tout à l’heure, j’arrive” ?

Quand bien même les serveurs seraient alimentés en énergies renouvelables, ce n’est pas ma définition de durable ou de la sobriété. 

Pourtant, les nouvelles applications concurrentes de messageries instantanées restent dans ce même paradigme de sauvegarde et de sécurité. Je pense à Telegraph, Discord, Slack…

La communication naturelle des humains est la voix. Et la voix est éphémère. L’interlocuteur ne retiendra qu’une infime partie de ce qu’il entendra.

L’éphémérité règle en parti la problématique de sécurité et de confidentialité.

Pour être totalement transparent Snapchat stocke la photo sur le serveur jusqu’à ce que le destinataire l’ouvre et cela jusqu’à 30 jours4.

La photo comme immortalisation d’un moment

L’utilisation de la photo a subi plusieurs évolutions majeures. 

Initialement, la photo était limitée par le hardware. Vous ne pouviez prendre qu’une photo en noir et blanc avec une installation qui prenait des minutes à mettre en place. 

Puis nous avons eu les photos en couleurs avec des appareils de plus en plus mobiles, résistants et pouvant stocker de nombreuses photos.

Finalement, après le Polaroïd nous passons au téléphone portable puis au smartphone : un moyen de prendre des milliers de photos sans se soucier durablement du stockage, de l’endroit et des conditions extérieures. 

Un iPhone X est capable de prendre d’une qualité exceptionnelle, ajuste instantanément et localement le focus, la luminosité et détecte même les visages.

Il est étanche, il a une mémoire de minimum 64Go donc permet de stocker plusieurs dizaines de milliers de photos de très haute qualité.

Une fois la photo prise, les applications sur ordinateur ou sur smartphone vous permettent de classer vos meilleurs photographies artistiques en offrant tout un tas d’outils de retouche quasi-professionnels. 

Votre bibliothèque organise vos photos comme moments à immortaliser, légèrement retouchés pour avoir les meilleures couleurs.

Tout cela est personnel.

Du privée au public 

La popularité première de Facebook arrivé en 2004 et démocratisé internationalement en 2007 & 2008 a été de pouvoir partager du texte mais surtout ses photos avec ses amis.

Vous pouvez indiquer que votre ami apparait sur la photo (en le taggant) et rendre la photo interactive. Vos amis peuvent ainsi commenter, « liker » et partager. 

Puis les ajouts successifs d’amis, de connaissances anciennes de collèges/lycée et de proche comme vos parents voir grands-parents ont rendu cette place publique.

Pour palier à ces nouveaux mécanismes publiques, Facebook copia les fonctionnalités de Twitter : le #, le @, et surtout la fonctionnalité principale du suivi d’un compte5.

Il était donc possible de suivre d’autres personnes que ses amis et de continuer à être amis avec une personne mais de ne plus la suivre. C’est à dire de ne plus voir les “posts” de cette personne dans votre flux d’actualité. 

Plusieurs années plus tard, les posts de photos “déglingos” et privées relatant des évènements où vous êtes dans votre vie normales non filtrées se sont calmés.

Les recruteurs vont rechercher votre profil Facebook donc vous faites plus attention à ce que vous postez.

Vous créez même un autre compte, vous changez votre pour mettre un pseudo mais au fond vous savez bien que cette solution n’est pas satisfaisante.

Le filtre pour améliorer ses photos

En 2009, Instagram arrive – plutôt stylé – et démocratise le filtre de photos et le wall artistique de photographie. 

Votre flux d’actualité n’est autre qu’un flux de photos. Les photos sont mises en valeur facilement par des filtres efficaces qui arrangent les yeux, les contours, les formes, les portraits, les paysages… 

Instagram est racheté par Facebook en avril 2012. Aujourd’hui, les créateurs d’Instagram sont partis.

Facebook intègre les fonctionnalités d’Instagram en son coeur. Le réseau social devient un endroit où la vie publiée est filtrée et plus jolie que la vie réelle.

La possibilité d’une vie privée

Quand Snapchat débarque en Septembre 2011, c’est de nouveau la possibilité de d’une vie privée digitale sincère et non filtrée. C’est la possibilité de partager cette vie de manière visuelle avec ses proches.

Bien sur Snapchat intègre les filtres, mais ces filtres sont un moyen d’agrémenter l’image. Les “geofilters” permettent d’ajouter une information en cohérence avec ce que vous voulez exprimer :

  • La photo : « Regarde-moi ça ! ».
  • Le filtre : « c’est à Paris dans le 11eme ».

La photo devient un moyen de s’exprimer et non un moyen d’acquérir des followers et d’augmenter son nombre de likes. 

Une connexion physique

Dans les premières versions de l’application, il fallait rester le doigt appuyer sur l’écran pour regarder la photo que l’on venait de recevoir. 

Dans le cas d’une vidéo cela est encore plus flagrant.

Snapchat démocratise la prise de vidéo en restant appuyer sur le bouton “photo” ce qui prends de court les applications de vidéos où l’on lance une vidéo en appuyant une fois et en arrêtant en appuyant une autre fois. 

Puis la connexion se fait. La personne qui appuie pendant 5 secondes pour lire la vidéo touche de la même manière son téléphone que la personne qui a appuyé pendant 5 secondes pour prendre la vidéo.

La recherche d’un langage

La Story

Snapchat a trouvé le moyen d’intégrer le concept d’histoire. Philosophiquement c’est un pas de géant !

Sur Facebook, on vous demande de vous exprimer. Sur Instagram vous postez une photo. 

Screenshot de mon écran d’accueil Facebook

Dans les dernières versions des logiciels de stockage photos, vous avez des albums automatiques « souvenirs » qui reprennent les photos d’un même évènement.

Encore une fois cela collectionne les photos les plus belles que vous avez. 

Sur Snapchat, votre histoire est ce qu’elle est. Ce n’est pas une prise de vue particulière ou un lieu sublime.

Vous ajoutez des photos et des vidéos de moments parfois communs, mais parfois comiques ou sensationnels à votre histoire. 

C’est littéralement ce qui se passe lorsque vous observez la « story » de votre ami.e, vous avez un aperçu en image ou en vidéo de sa vie durant les dernières 24h. 

L’idée n’est pas d’être un réseau social mais un outil de contact plus évolué et plus émotionnel que les messages.

De plus cette outil se veut plus naturel grâce à l’éphémérité des photos, des vidéos et des messages. 

La story est la fonctionnalité la plus utilisé sur Instagram depuis que Facebook l’a copié.

Les memories

C’est ce qui ressemblerait à votre bibliothèque photos/vidéos. Cela est organisé par les photos/stories que vous avez enregistré. 

Cela permet de rapidement montrer à son ami.e qui n’a pas Snapchat votre expérience, ce qui vous est arrivé, vos différentes stories et non votre voyage filtré. 

#3 Une évolution logique de la messagerie

La messagerie digitale a évoluée en fonction de deux choses :

  1. La possibilité de faire transiter de l’information numérique par les ondes.
  2. La rapidité de transition de cette information.

Ces deux facteurs ont permis de passer de la communication textuelle à la communication par photo et vidéo et de passer de l’ordinateur de bureau au smartphone.

L’homme s’est affranchi de la barrière spatiale. 

Email, Forum & Messagerie Instantannée 

La première forme de communication personnelle démocratisée par internet a été l’email. 

Parallèlement à internet est apparu le forum, un moyen de rassembler et de créer une sorte de réseau social avec la possibilité d’échanger et de créer une communauté. 

Ensuite, est apparu le téléphone portable. La communication digitale s’est donc affranchie de l’ordinateur et de la maison pour aller dans la rue, n’importe où – là où il y a du réseau cellulaire. 

Pour l’ordinateur l’ADSL est installé et la messagerie instantané prend son envol. Caramail sur un navigateur internet puis MSN Messenger s’installant sur l’ordinateur se démocratisent.

L’écriture à 10 doigt à plusieurs contacts à la fois devient la norme. 

Réseau social

En France, en 2007 les gens commencent à se créer des comptes Facebook. Une majorité de potes qui étaient sur MSN Messenger se retrouvent sur Facebook et postent entres ami.es y vont de bons trains. 

Facebook remporte la mise et propose en son sein sa messagerie instantanée. Puis Messenger de Facebook toujours sort en 2011 et l’application s’installe sur les téléphones mobiles. 

MSN Messenger créé en 1999 n’ayant pas pris la vague mobile meurt en 2013. 

Vitesse de réception d’information

L’idée est que la caméra et la photographie communique plus d’émotions et d’informations que du texte.

Nous sommes dans un monde où nous échangeons chaque jour une quantité phénoménale d’informations avec ses proches, ses collègues, et même des “inconnus” sur les réseaux sociaux.

Pour absorber de l’information sur plusieurs minutes il est plus rapide de lire un texte que d’écouter un podcast, une émission de radio ou de regarder une vidéo.

Le débit de parole humaine est plus lent que la vitesse de lecture des yeux. 

Sur l’instant, un texte émet moins d’informations et d’émotions qu’une photo ou qu’une vidéo. 

L’idée de partager des photos pour communiquer via une messagerie instantanée prend donc tout son sens. 

#4 Compatibilité, Efficacité & Fonctionnalités standards

L’application est disponible sur Android et iOS. Vous allez me dire heureusement.

Mais pendant longtemps il n’y avait pas de moyen pratique pour échanger des messages avec l’ensemble de ses contacts au sein hors du réseau cellulaire entre Android et iOS. 

Chaque constructeur avait son propre système de messagerie, en commençant même avant l’iPhone avec les Blackberry’s. 

C’est pourquoi l’application WhatsApp – créée il y a déjà 10 ans et racheté par Facebook en 2014 – a très bien marché. Les créateurs de WhatsApp sont aussi partis de Facebook récemment.

Vous allez me dire que je n’ai pas un très bon avis de Facebook, mais les actualités, les mises à jours de leurs applications et les communications de leur CEO ne me donne aucun espoir.

Chaque nouvelle application de messagerie est viable mais comme à chaque fois il est nécessaire d’avoir une base de contacts sur la plateforme utilisant la même application.

C’est pourquoi on peut facilement se retrouver sur son iPhone avec en plus de sa messagerie de base, Messenger, WhatsApp et Instagram.

Snapchat se place comme plus qu’une alternative.

Efficacité combinée de la prise de photo/vidéo dans une messagerie.

Snapchat se veut être l’application la plus rapide pour prendre et partager une photo ou une vidéo. Utilisez-là et il est facile de se rendre compte que c’est dans ses gènes. 

Prise de photo

Tout d’abord l’application s’ouvre sur la prise de photo. Les autres applications de messagerie s’ouvrent sur votre liste de conversations. 

Sur une application de photo classique, vous prenez une photo, et celle-ci s’enregistre dans votre bibliothèque de photos. Mais l’écran vous donne de nouveau la possibilité de prendre une photo. 

Sur Snapchat la photo reste affichée pour pouvoir être modifiée et partagée. Une grosse étape vient d’être éliminée. 

Un petit bouton pour enregistrer la photo dans ses memories ou dans sa bibliothèque est toutefois disponible. 

Prise de vidéo

Classiquement vous changez de mode pour passer de la photo à la vidéo en un clique ou plusieurs donc.

Puis vous appuyez une première fois pour commencer l’enregistrement et une deuxième fois pour terminer la vidéo. Une fois la vidéo terminée, comme la photo elle est enregistrée et vous pouvez recommencer. 

Sur Snapchat la prise de vidéo se fait en restant appuyé. Le format est de 10 secondes par défaut, et en restant encore appuyé cela ajoute automatiquement une deuxième vidéo. 

Une étape a été supprimée et cela fluidifie l’expérience. 

Réception

Là où le coté éphémère prend tout son avantage est dans la réception d’une photo ou d’une vidéo.

Lorsque vous recevez une photo ou une vidéo sur Messenger, WhatsApp ou iMessage, la photo ou la vidéo reste en petit format de conversation. 

Lorsque vous essayez de lire la vidéo, il arrive parfois qu’elle reste dans ce petit format, cela est très frustrant comme expérience.

Si elle est en grand format vous avez toutes les options de lecture de films disponible : volume, barre de défilement, minutage… 

Aucune frustration de type avec Snapchat. Vous lisez directement la vidéo dont vous ne voyez pas d’aperçu (un effet de nouveauté ou de surprise plus fort). 

Une option vous permet de relire une fois la vidéo ou la photo pendant encore quelques secondes après votre première lecture.

L’émetteur sera averti si vous avez relu, ou fait une capture d’écran pour enregistrer la photo. L’interaction est donc plus vivante et le contenu plus précieux car ce n’est pas enregistré. 

Partage

Sur iOS vous lorsque vous visualisez vos photos dans votre application photos, il vous propose de partager la photo ou un groupe par différents moyens (air drop, Message, Messenger, Mail, Facebook…).


Capture d’écran après avoir cliquer sur l’option de partage dans l’application de photos

Si vous choisissez d’envoyer la photo par Message par exemple, vous allez être redirigé vers l’application Message. Une nouvelle conversation sera ouverte et vous aller devoir écrire le contact à qui vous voulez l’envoyer puis ecrire un texte si vous le souhaitez.

Vous envoyez la photo et vous ne savez pas si votre photo est partie. Pour cela vous devez retourner à votre application Message


Dans l’autre sens, si vous voulez envoyer une photo à un ami alors que vous êtes dans une conversation sur Message, vous devez cliquer sur un bouton “ajouter une photo” puis sélectionner une photo parmi votre bibliothèque. Enfin vous pouvez partager.

En fait toutes ces applications de messagerie et de photos sont relativement intuitives et simples. Mais fondamentalement elles sont faites pour transmettre un message ou un média telle qu’une photo.  

Sur Snapchat une fois la photo prise, le partage est l’étape suivante. La simplification est extrême et la fluidité appréciable.

Snapchat est un outil pour vous permettre de capturer un moment que vous voulez transmettre rapidement à votre ami.

Une messagerie complète

Selon les standards courants, Snapchat reste très honorable comme application de messagerie classique.

Elle vous permet de transmettre d’une manière tout aussi fluide des vidéos et photos en groupe jusqu’à 32 personnes (vous inclus).

Cela rendrait n’importe qu’elle conversation Messenger, WhatsApp, Message ou autre extrêmement lourde si 32 personnes postent des vidéos et photos au même endroit.

Les appels audios et vidéos sont bien évidemment possible et largement au niveau de Messenger voir FaceTime.

#5 Vecteur de nouveauté de nouveaux paradigmes

Si je souhaite suivre les innovations, je vais me tourner vers des entreprises qui “lead”.

Si je voulais suivre les grandes nouveautés dans la musique, l’informatique et la téléphonie mobile dans les années 2000s Apple était l’entreprise à suivre.

Aujourd’hui, je compte plus sur Apple pour lancer un nouveau paradigme technologique que sur Samsung et Google. Ces derniers ont adapté la technologie à leur enseigne et copié Apple. Le raccourci est rapide mais indéniable. Il y a un fond de vérité. 

En ce qui concerne la communication à l’aide de la caméra et l’interaction sociale, l’entreprise qui lead et s’arrache à essayer de nouvelles choses selon moi est Snap Inc. 

Facebook a déjà prouvé à plusieurs reprise qu’ils étaient des suiveurs en copiant les fonctionnalités de Snapchat et de Twitter. 

Deux exemples prouvent mon propos :

1 Spectacles

Vous remarquerez que les mots chez Snap. Inc ont leur importance. 

Il s’agit de lunettes en tant que moyen de partage direct d’expérience visuelle et auditive.

La société Go Pro avait changé de paradigme visuel et auditive en amenant la possibilité d’avoir une caméra haute qualité et très pratique à transporter.

Les prises et angles de vue ont été totalement bouleversés et de nombreuses découvertes dans le monde entier ont pu être vue sur Youtube grâce à ces caméras. 

Go Pro devient de moins en moins prisé à mesure que les téléphones mobiles deviennent résistants et atteignent une qualité plus que correcte. En plus de cela l’application du téléphone permet l’édition de vidéo à la volé difficilement intégrable sur une caméra réduite.

L’action de la société a chuté pour cela et ils se sont converti en accessoire pour professionnels plutôt tourné sport. 

Mais la tendance continue. 

La qualité des caméras a augmenté et la taille a réduit. Il est maintenant possible d’avoir une qualité de photo et de vidéo rivalisant avec les téléphones mobiles moyenne gamme sur des lunettes. 

Snap a donc sorti en 2018 une deuxième version de lunettes connectées. Les fameuses “Spectacles”.

Si vous avez lu le cycle Fondation de Isaac Asimov ou un livre/une série de science-fiction comme Black Mirror vous comprendrez que Spectacles a fait un pas technologique. 

Lorsque que vous communiquez par les mots, globalement cela passe par vos sens auditifs et votre cerveau interprète le flux audio en mots que vous comprenez. 

Le partage d’une image se transmet par vos sens visuels. 
Une vidéo sortie tout droit des lunettes, permet lorsque vous la regardez de partager une expérience visuelle et auditive presque parfaite.

Vous partagez les yeux et les oreilles de la personne.

2 Snap Map 

Avec Snap Map il vous est proposé de voir ce qui se passe autour de vous et dans le monde entier. 

Vous pouvez facilement observer les manifestations, concerts, tempêtes, tsunamis, évènements particuliers et beaucoup de n’importe quoi. Le contenu provient de ce que les snapchatters publient sur la story publique. 

Il y a du nouveau dans le paradigme de l’information événementielle, un moyen d’observer et de savoir ce qu’il se passe dans le monde hors de ce que les journaux pouvaient nous montrer. 

Une grande part de la réalité est maintenant accessible. Les journaux ne peuvent pas avoir autant de journalistes dans le monde entier que le nombre d’utilisateurs de Snapchat.

Cela change totalement le paradigme journalistique. La roue de secours actuelle est de relater ce qui se passe sur SnapMap et Twitter.

Mais cela n’est pas durable. Il y a un besoin d’analyse journalistique. Il y a besoin d’une retransmission d’information publiques dans les zones que Snapchat et Twitter ne couvrent pas.

Conclusion 

En combinant la notion de communication éphémère et la quantité d’information et d’émotion que peut contenir une photo/vidéo, Snapchat se place en leader d’une communication qui me semble plus naturelle et appréciable.

Cela permet de simplifier la gestion de ses photos et de recréer des liens nouveaux avec ses ami.es et proches. 

Snap tente d’être courtois en n’intégrant pas de publicité dans votre liste de conversations, à l’inverse de ce que Facebook met en place sur ses services.

D’un point de vue environnemental Snap est très cohérent, de plus ils sont les plus à même de fournir des outils et des paradigmes puissants dans le monde digital. 

Toutes ces raisons et bien d’autres font que Snapchat est la meilleure messagerie mobile. 

Vous avez un aperçu de la philosophie de Snapchat et j’espère que cela vous a plu. Si vous souhaitez avoir plus d’articles de ce type faites le moi savoir ! 

N’hésitez pas à réagir à cet article directement sur Twitter : 

1 https://www.datacenterdynamics.com/news/snapchat-to-spend-2-billion-on-google-cloud-over-5-years
2 https://cloud.google.com/environment/
3 https://sustainability.fb.com/our-footprint/
4 https://www.howtogeek.com/287101/is-snapchat-really-deleting-my-snaps/
5 https://www.businessinsider.com/all-the-ways-facebook-has-copied-twitter-2013-6?IR=T#twitter-has-also-implemented-followers-since-day-one-9